Un PC de 14 pouces sous Android signé HP

le
0
Un PC de 14 pouces sous Android signé HP
Un PC de 14 pouces sous Android signé HP

HP présente un nouvel ordinateur particulièrement innovant puisque tournant sous Android. Il s'agit ici d'un véritable PC et non d'un appareil hybride entre portable et tablette. Le HP SlateBook 14 sera commercialisé dans un premier temps aux États-Unis à partir de 399 dollars, soit un peu plus de 290 euros.Le modèle qui crée l'événement, c'est le HP SlateBook 14, un véritable ordinateur portable fonctionnant exclusivement sous Android Jelly Bean (4.3). Son principal intérêt est bien sûr d'offrir un accès à Google Play et à ses milliers d'applications. Il dispose d'un écran tactile de 14 pouces (1.920 x 1.080 pixels) et est équipé d'une puce Nvidia Tegra 4 quatre coeurs cadencée à 1,8GHz, de 2 Go de RAM et d'au minimum 16Go d'espace de stockage. Compatible Bluetooth et WiFi, il bénéficie de la technologie Beats Audio et près de 1,7kg.

Le constructeur américain présente aussi sa nouvelle génération de Chromebook 11 et 14 pouces (1.366 x 768 pixels), disponibles là-encore uniquement aux États-Unis dans un premier temps, à respectivement 249 et 299 dollars, soit environ 180 et 220 euros. Ces deux ordinateurs proposent une offre de stockage en ligne de 100Go via Google Drive gratuite pendant deux ans.

Le grand écart entre les offres US et française

Cette mise à jour de l'offre HP enrichit l'offre de Chromebook aux États-Unis, qui comprend également les Acer C7, C720 et C720P, le LG Chromebase, les Samsung Chromebook 1 et 2, l'Asus Chromebox, le Toshiba Chromebook ainsi que l'offre "haut de gamme" de Google, le Chromebook Pixel. Ce dernier est le premier ordinateur fabriqué par la firme de Mountain View, sans passer par un constructeur partenaire. Avec ce modèle à écran haute définition tactile et à l'offre de stockage dématérialisé inédite (1To), Google s'attaque frontalement à Apple et à son MacBook Air. Le premier vendeur de PC dans le monde, le chinois Lenovo, va quant à lui proposer ses premiers modèles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant