Un patient peut-être «guéri» du sida après une greffe de moelle osseuse

le
0
Le virus du Sida n'est plus détecté chez un Américain qui avait reçu une greffe de moelle osseuse pour traiter sa leucémie. Une «guérison» que les experts commentent avec prudence.

Un malade «guéri» du sida ? La nouvelle interpelle forcément . Car si les antirétroviraux permettent aujourd'hui de maintenir à un niveau très bas la présence du virus chez un patient, personne ne sait encore éradiquer complètement la maladie. Le VIH reste donc toujours présent à faible dose dans l'organisme des malades. Mais cette fois, des chercheurs allemands pensent avoir réussi à supprimer toute trace de séropositivité chez un patient. Un article publié dans la revue Blood explique comment une greffe de moelle osseuse, effectuée dans le cadre d'un traitement contre une leucémie, a permis d'aboutir à ce résultat inédit.

En 2007, Timothy Brown, un Américain séropositif de 40 ans vivant en Allemagne, est traité par le Dr Gero Hütter de l'hôpital universitaire de la Charité de Berlin pour une leucémie, un cancer du système immunitaire. Il est soumis à une chimiothérapie et une radiothérapie, qui suppriment entièrement ses cellules immunitaires défa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant