Un participant à "Big Brother" accusé de viol au Brésil

le
0

RIO DE JANEIRO (Reuters) - Un participant à l'émission de télé-réalité brésilienne "Big Brother" est accusé d'avoir violé une jeune femme durant l'émission alors qu'elle semblait être en train de dormir.

La police a interrogé mardi le mannequin Daniel Echaniz, âgé de 30 ans, qui a eu un rapport sexuel avec Monique Amin, 23 ans.

"La jeune fille affirme ne pas avoir été violée et n'a pas porté plainte", a déclaré la porte-parole de la police de Rio, Edileide Macedo. "Nous poursuivons notre enquête car il s'agit d'une affaire publique", a-t-elle dit.

La chaîne de télévision Rede Globo a expulsé lundi Echaniz du programme, après la diffusion lundi de la vidéo des ébats, d'une durée de sept minutes, et l'ouverture d'une enquête de police.

"Big Brother" est un programme de télévision où des jeunes gens vivent ensemble dans une grande maison, coupés du monde extérieur, mais placés 24/24h sous l'oeil de caméras.

Les policiers se sont rendus sur le plateau du "reality show" pour dénicher des preuves et sont repartis avec les draps du lit, rapporte la porte-parole de la police.

Reste à savoir si Amin était endormie ou non lors du rapport sexuel présumé. D'après les images vidéo, elle semble à peine bouger. Des médias brésiliens ont rapporté qu'elle revenait d'une fête fortement alcoolisée et n'avait plus sa connaissance.

"Il n'y a pas de doute, ma fille dormait", a déclaré Claudia Amin, sa mère, dans un journal local.

Pedro Fonseca et Anthony Boadle, Benjamin Massot pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant