Un parking géré par une bande à Marseille

le
0
Las des intimidations, Vinci a abandonné la gestion d'un parking dans un quartier sensible de la cité phocéenne à un groupe d'individus qui facture cinq euros le stationnement. Les autorités se renvoient la responsabilité de cette situation.

Au parking Jules Guesde de la porte d'Aix à Marseille, la barrière monte et descend pour laisser passer les véhicules comme à l'entrée de n'importe quel parking. Le tarif est unique, cinq euros. Ici, pourtant, on ne retire aucun ticket à l'entrée, pour payer en sortant. La transaction se fait de la main à la main. Car ces cinq euros vont directement dans les poches d'une bande qui a pris le contrôle du parking. Des jeunes, selon La Provence , qui ne précise pas leur nombre.

Le groupe français de construction et de BTP Vinci gérait le parking Jules Guesde dans le cadre d'une délégation de service public (DSP) signée avec la communauté urbaine. Mais Vinci en a abandonné la gestion. Depuis «plusieurs mois» selon la communauté urbaine. «Depuis le 8 juillet» selon la direction régionale de Vinci Park. Les deux s'accordent toutefois pour dire que les troubles ne datent pas d'hier.

«15 à 20 plaintes déposées»

Tout commence à la fin de l'année 2010. Un groupe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant