Un parc d'attractions consacré au Petit Prince bientôt en Alsace

le
0
En s'appuyant sur l'univers du héros de Saint-Exupéry, le fabricant de ballons Aérophile compte devenir l'exploitant à succès du premier parc d'attractions aérien au monde dès l'été prochain.

Avec ses ballons captifs, la société française Aérophile fait déjà voler 500.000 personnes par an à travers le monde, de Paris à Hongkong. En s'appuyant sur l'univers du Petit Prince, elle compte également devenir l'exploitant à succès du premier parc d'attractions aérien au monde dès l'été prochain. Ce nouveau concept doit faire décoller la fréquentation de l'ex-Bioscope, un parc installé au sud de l'Alsace, consacré à l'environnement et fermé depuis l'an dernier. Quarante millions d'euros avaient déjà été investis sur place et il en faudra encore dix supplémentaires pour cette relance.

Propriétaires des lieux, les collectivités locales espèrent que le fabricant et exploitant de ballons Aérophile réussira là où son prédécesseur, la Compagnie des Alpes, avait échoué...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant