Un Palestinien abattu après avoir blessé un garde israélien

le
0
    JERUSALEM, 1er octobre (Reuters) - Un Palestinien a été 
abattu et tué vendredi après avoir blessé à l'arme blanche un 
garde d'un poste de contrôle militaire en Cisjordanie, a annoncé 
la police israélienne. 
    Quelques heures plus tôt, l'ancien Premier ministre 
israélien Shimon Peres a été inhumé sur le mont Herzl au terme 
d'une cérémonie notamment marquée par une poignée de mains entre 
Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas et 
la présence de nombreux chefs d'Etat.   
    Selon une porte-parole de la police israélienne, Luba Samri, 
l'homme abattu était âgé de 28 ans et habitait Jérusalem-Est. Il 
s'est précipité vers le poste de contrôle de Kalandia avec un 
couteau à la main et a frappé un garde avant d'être abattu, 
a-t-elle précisé. 
    Le garde souffre de blessures graves et a été hospitalisé. 
    En un an, au moins 219 Palestiniens ont été tués à 
Jérusalem-Est, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Parmi 
eux, 148 ont été identifiés comme des agresseurs. Leurs actes 
isolés, souvent commis à l'aide d'armes rudimentaires ou de 
voitures bélier, ont coûté la vie à 33 Israéliens et à deux 
Américains. 
     
 
 (Ori Lewis; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant