Un otage touareg aurait été décapité par des islamistes au Mali

le
0

BAMAKO, 24 septembre (Reuters) - Des islamistes radicaux ont décapité dans le nord du Mali un otage touareg qu'ils accusaient d'être un indicateur des forces françaises présentes dans la région, a-t-on appris mercredi de source proche des services de sécurité maliens. Les ravisseurs appartiendraient à Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), déclare-t-on de même source. Quatre autres Touaregs enlevés avec lui la semaine dernière ont été quant à eux relâchés, ont déclaré des habitants du village de Zouera, à 80 km au nord de Tombouctou. La famille de l'otage exécuté a dit avoir pu récupérer son corps. Un groupe d'hommes fortement armés, circulant à bord de pick-up, avaient enlevé la semaine dernière ces Touaregs, parmi lesquels un ancien de la tribu Kel Ansar. (Cheik Diarra; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant