Un opticien sur cinq propose à ses clients de frauder les mutuelles

le
4
Un opticien sur cinq propose à ses clients de frauder les mutuelles
Un opticien sur cinq propose à ses clients de frauder les mutuelles

Une enquête de l'UFC-Que choisir révèle ce mardi que près d'un opticien sur cinq propose un arrangement frauduleux pour limiter le reste à la charge de leurs clients. L'association de défense des consommateurs, qui avait déjà dénoncé l'an dernier les «dérapages tarifaires» des opticiens, s'interroge aujourd'hui sur leurs «liaisons dangereuses» des opticiens avec les complémentaires santé. Cette enquête est publiée alors que le gouvernement entend réguler les prix en plafonnant les remboursements (lire plus bas).

>> QUESTION DU JOUR : FAUT-IL PLAFONNER LE REMBOURSEMENT DES LUNETTES ?

«Il y a une double responsabilité des opticiens et des complémentaires, et les deux s'alimentent», a dénoncé Alain Bazot, président de l'UFC-Que choisir, lors d'une conférence de presse. Il a précisé qu'avec un coût moyen de 470 euros, les lunettes sont, en France, parmi les plus chères d'Europe.

L'étude a été menée auprès de 1188 opticiens, soit 10,4% des magasins d'optique français, par des enquêteurs bénévoles de l'association, entre les 9 et 23 novembre 2013. L'enquêteur ou «client mystère», disant vouloir s'équiper de verres simples, était chargé d'opter pour une monture d'un montant minimal de 140 euros. Dans le même temps, sans rien solliciter, il devait communiquer à l'opticien la prise en charge maximum de sa complémentaire santé : 90 euros pour la monture et 390 euros pour les verres. Puis faire valoir que le reste à charge de la monture (soit 50 euros minimum) était trop élevé pour lui.

La première solution proposée par les opticiens est de s'orienter vers des montures moins chères (28% des cas). Par ailleurs, 16% des vendeurs ont consenti une remise exceptionnelle et 13% ont proposé un paiement en plusieurs mensualités. Mais près d'un magasin sur cinq (18%) suggère, de manière spontanée, «une fraude à la complémentaire santé», explique l'UFC-Que Choisir. Cet arrangement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mercredi 21 mai 2014 à 12:39

    il faudrait plutot regarder du côté des MUTUELLES, avec les accords passés avec les grandes chaines d'Optique!!!!!

  • p.pasqu5 le mercredi 21 mai 2014 à 12:17

    donc 4 sur 5 sont honnêtes, c'est plus que dans le milieu politique, non?

  • M3182284 le mardi 20 mai 2014 à 18:15

    ils en ont interrogé 5 pour arriver à ce résultat?

  • callamos le mardi 20 mai 2014 à 17:25

    Et Cahuzac il a pas fraudé lui....