Un oligarque kazakh interpellé en France

le
0
Opposant au président Nazarbaïev, Moukhtar Abliazov est accusé par le Kazakhstan, la Russie et l'Ukraine de détournement de fonds.

C'est le principal opposant au président kazakh Noursoultan Nazarbaïev. «Tous les autres sont morts, ou torturés en prison depuis des années», déplore la fondation Open Dialog, une ONG polonaise qui travaille sur l'Asie centrale. L'ancien ministre et oligarque Moukhtar Abliazov, 50 ans, poursuivi au Kazakhstan pour détournement de fonds, a été placé jeudi en détention provisoire à la prison de Luynes, près d'Aix-en-Provence. Arrêté la veille dans un village proche de Cannes, il pourrait être extradé vers l'Ukraine, qui a formulé une demande en ce sens.

Selon Me Peter Sahlas, l'avocat des enfants Abliazov, «le Kazakhstan a mis beaucoup de moyens privés pour le trouver en France». Réfugié depuis 2009 en Europe, l'oligarque partageait son temps entre trois villas sur la Côte d'Azur, où il vivait discrètement avec des proches: un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant