Un oléoduc pour éviter le détroit d'Ormuz

le
0

(Commodesk) L'oléoduc des Emirats arabes unis, destiné à contourner le détroit d'Ormuz, a été achevé et est actuellement à l'essai. Le ministre émirati du pétrole, Mohamed bin Dhaen al Hamli, en a fait l'annonce jeudi 3 mai lors du 13e sommet international sur le pétrole, à Paris.

L'infrastructure, dont la construction avait été annoncée le 9 janvier, relie le champ d'Habshan, à Abou Dhabi, au port de Foudjaïrah, également aux Emirats arabes unis, mais de l'autre côté du détroit d'Ormuz. Son potentiel est de 1,4 millions de barils par jour, soit 60% de la production pétrolière du pays mais seulement 9% de la quantité qui transite chaque jour par le détroit.

Fin 2011, l'Iran, qui contrôle le détroit d'Ormuz, avait menacé de bloquer ce passage stratégique en cas de sanction contre son pétrole, contribuant à accentuer la hausse des cours mondiaux du pétrole.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant