Un oléoduc émirati contournera le détroit d'Ormuz d'ici à juin

le
0
Alors que l'Iran menace de «verrouiller» ce corridor stratégique pour le trafic maritime pétrolier, les Émirats arabes unis affirment que leur projet de contournement est «presque terminé».

Le détroit d'Ormuz, qui catalyse les crispations entre l'Iran et l'Occident, pourra bientôt être contourné. En effet, les Émirats arabes unis sont sur le point d'achever la construction d'un oléoduc qui doit permettre d'acheminer le pétrole depuis les champs de Habshan (sud-ouest de l'émirat d'Abou Dhabi) au port de Foujeirah (est des Émirats sur le Golfe d'Oman), sans avoir à transiter par le détroit d'Ormuz. En marge d'une conférence pétrolière à Abou Dhabi, le ministre émirati de l'Énergie, Mohamed ben Dhaen al-Hamili a déclaré à la presse que le chantier était «presque terminé» et que l'oléoduc serait «opérationnel dans six mois, en mai ou en juin». Les exportations de brut pourront alors commencer, a-t-il affirmé.

D'une longueur de 360 kilomètres, cet oléoduc a une capacité de 1,5 million de barils par jour. Une capacité qui pourrait atteindre 1,8 million de barils, selon le ministre de l'Énergie. Les Émirats arabes unis produisent actuellement e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant