Un officier français tué en Afghanistan

le
0
Ce soldat du 2e régiment étranger du génie a été victime, vendredi, de tirs d'insurgés alors qu'il menait une mission de reconnaissance dans la province de Kapisa. C'est le 51e militaire français à trouver la mort en Afghanistan.

La France a perdu son 51e soldat en Afghanistan depuis le début de l'intervention internationale dans le pays en 2001. Un officier français du 2e régiment étranger du génie de Saint-Christol d'Albion, dans le Vaucluse, a été tué lors d'un accrochage avec des insurgés, a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Ce militaire est décédé vendredi matin lors d'une opération dans la vallée d'Alhasay, au nord-est de Kaboul, dans la province de Kapisa. «Il a été victime de «tirs d'insurgés alors qu'il menait une mission de reconnaissance», a précisé la présidence.

«Ce militaire a payé de sa vie l'engagement de la France, au côté de ses alliés, au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan», a confié Nicolas Sarkozy, qui a présenté ses «plus sincères condoléances» à la famille de l'officier et à ses proches. Le chef de l'Etat a réaffirmé «son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes» et a redit, comme à chaque perte subie par les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant