Un officier de la «Royale» jugé pour harcèlement moral

le
1
Le procès d'Éric Delepoulle, ancien commandant de la frégate La Fayette, un des fleurons de la Marine nationale, s'ouvre ce lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille. Il est jugé pour harcèlement moral après le suicide à bord d'un de ses sous-officiers.

L'affaire est rarissime. Pas tant à cause du chef d'accusation, le harcèlement moral, contre un haut gradé de la Marine, ou du drame qui se serait ensuivi, le suicide d'un de ses jeunes subalternes, mais parce que l'affaire a transpiré hors les murs si hermétiques de l'armée pour éclater au grand jour, devant la justice. Lundi matin, Éric Delepoulle, ancien commandant de la frégate La Fayette, un des fleurons de la Marine nationale, doit comparaître devant la 8ème chambre correctionnelle militaire du tribunal correctionnel de Marseille, après le suicide à bord du second-maître Sébastien Wanke, en juin 2010.

Pacha du «bateau de l'enfer», décrit comme un «tyran» adepte des punitions et humiliatio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le lundi 18 nov 2013 à 08:57

    c'est pour cela qu'il se nomme le pacha!!!