Un octogénaire tente de fuir l'hôpital par un conduit d'évacuation

le
3
Un patient d'un hôpital de Metz a décidé de quitter prématurément l'établissement sans prévenir le personnel. Une brigade canine est intervenue pour le retrouver.

Admis pour des problèmes de diabète à l'hôpital Sainte-Blandine de Metz (Moselle), Abderrahmen, 82 ans, a décidé d'écourter son séjour en fuyant l'établissement de santé où il était depuis plusieurs jours .

Samedi midi, les patients du service gériatrie reçoivent leur repas. Une fois consommés, les plateaux sont relevés dans les chambres. Mais là, surprise, l'une d'entre elle est vide. Adberrhamen, son occupant a soudainement disparu après le déjeuner. Le personnel de l'hôpital commence donc les recherches à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment. «Nous sommes souvent confrontés à des disparitions», a expliqué le directeur au Républicain Lorrain .«On retrouve les patients à l'extérieur de l'hôpital». Mais à 15h30, après un moment de recherches infructueuses, l'hôpital décide de faire a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2496916 le lundi 15 avr 2013 à 17:08

    Evacuation générale, vite, vite !!!

  • M2496916 le lundi 15 avr 2013 à 17:07

    Voulait rentrer au pays rapidement par le tuyau d'évacuation, prenez exemple les autres...

  • M6437502 le lundi 15 avr 2013 à 15:46

    Mais si un patient veut quitter l'hôpital,il en a le droit.S'il ne s'agit pas d'établissement psychiatrique.S'il claque c'est son affaire et,dans ce cas,la SS fera des économie.