Un numéro vert pour les professionnels de la santé épuisés

le
0

Les professionnels de la santé aussi ont besoin de se soigner. Dans nos éditions de samedi, l'association Jean-Louis Mégnien alertait sur le harcèlement des médecins à l'hôpital et publiait une carte de France des signalements recueillis.

 

Demain mardi, c'est l'association SPS (Soins aux professionnels de santé) qui rendra publics les résultats d'un questionnaire concernant la prévention du risque de burn-out et d'addictions chez les professionnels de la santé.

 

Selon SPS, qui les a sondés, 50 % des médecins, infirmiers, kinésithérapeutes ou dentistes, qu'ils soient hospitaliers ou libéraux, « sont ou ont été concernés par le burn-out, et 13 % par des problèmes d'addiction, à l'alcool, aux psychotropes... ». Deux indicateurs alarmants auxquels il faut ajouter celui des suicides chez les médecins dont le taux est 2,5 fois supérieur à la moyenne nationale pour les 30-65 ans.

 

Or, les solutions dédiées à ces professionnels sont rares. Sollicités en octobre, 4 019 praticiens ont répondu à l'enquête en ligne de SPS qui voulait connaître leurs besoins et leurs attentes. Demain, lors d'un colloque à Paris, le docteur Eric Henry, président de SPS, dévoilera des solutions dédiées au 1,9 million de professionnels français potentiellement concernés.

 

Un numéro vert en décembre. Première mesure : l'ouverture en décembre d'une plate-forme d'appels nationale avec numéro vert. « Nous prévoyons 2 500 appels en 2017, mais en vitesse de croisière ce devrait être 70 appels par jour, soit 25 000 par an », explique le président, lui-même médecin généraliste, qui cherche encore des financements pour mener à bien ce projet ambitieux. Cette plate-forme sera chargée d'évaluer le problème de l'appelant : il sera ensuite orienté soit vers une cellule spécialisée dans les problèmes administratifs, soit vers une structure de soins, s'il le désire.

 

Dix centres d'accueil dédiés en 2017. Ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant