Un numéro deux américain au rôle influent et souvent décisif

le
0
Associé à tous les dossiers phares et à toutes les décisions clés, Joe Biden est devenu une pièce indispensable du dispositif Obama.

«On ne la fait pas à Joe!», avait lancé Barack Obama en 2009, pour expliquer pourquoi il avait confié au vice-président Joseph Biden la lourde tâche de contrôler l'utilisation des quelque 800 milliards de dollars du plan de relance exceptionnel, qui venait d'être voté en pleine débâcle économique. En quatre ans, le président a souvent eu l'occasion de plaisanter sur les «gaffes d'oncle Joe», un politicien expansif et spontané, connu pour dire exactement ce qu'il pense. Mais au fil du temps, la confiance que le président a investie en son numéro deux n'a fait que croître, conférant à la vice-présidence un rôle décisif, aussi bien en politique intérieure qu'étrangère. Associé à tous les dossiers phares et à toutes les décisions clés, Joe Biden est devenu une pièce indispensable du dispositif Obama. En ce sens, son bureau est bien é...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant