Un nouvel Android, du stockage de photos illimité et l'Internet des objets au programme de Google I/O

le
0
Un nouvel Android, du stockage de photos illimité et l'Internet des objets au programme de Google I/O
Un nouvel Android, du stockage de photos illimité et l'Internet des objets au programme de Google I/O

La conférence pour développeurs Google I/O, qui a débutée le 28 mai 2015 à San Francisco (États-Unis), est l'occasion pour la société de présenter en avant-première ses dernières nouveautés : de la nouvelle version d'Android (M) au projet d'une plateforme destinée aux objets connectés, en passant par une refonte de son application Photos.Une nouvelle solution de paiement avec Android M

La dernière version d'Android intègre plusieurs centaines de mises à jour pour une meilleure stabilité et une utilisation facilitée. L'idée est notamment d'optimiser l’autonomie du smartphone ainsi que les paramètres de sécurité des applications et leurs permissions d'accéder à telle ou telle information. Cette prochaine version inaugurera également Android Pay, un mode de paiement qui nécessite d'enregistrer sa carte de crédit dans son téléphone, à la manière d'Apple Pay.

Un stockage gratuit et illimité des photos dans le cloud

L'une des annonces les plus spectaculaires de cette conférence concerne la nouvelle mouture de l'application photos, désormais totalement indépendante de Google+. Il devient en effet possible de stocker photos (dans la limite de 16Mpx) et vidéos (1080p) gratuitement et de manière illimitée sur le cloud, tout en bénéficiant d'outils de classification et de retouche. La nouvelle application est d'ores et déjà disponible au téléchargement (sous Android et iOS) et sur le Web.

Google prévoit également d'affecter une nouvelle fonctionnalité très pratique à Maps, à savoir la possibilité de consulter des cartes sans être connecté, comme le propose déjà Nokia Here.

Une plate-forme dédiée à l'Internet des objets

Google a également présenté son projet Brillo, une plate-forme issue d'Android et spécialement destinée aux objets connectés. Avec l'aide des développeurs, Google souhaite ainsi mettre au point un écosystème dynamique et collaboratif afin faire avancer cette nouvelle technologie qui ne devrait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant