Un nouvel accord de paix signé au Mozambique

le
0

MAPUTO, 25 août (Reuters) - Le gouvernement mozambicain et la Renamo, ancien mouvement rebelle devenu la principale formation de l'opposition, ont signé dimanche un accord de paix qui met formellement fin à près de deux ans d'affrontements sporadiques, ont annoncé les négociateurs des deux camps à moins de deux mois de l'élection présidentielle. Les ex-rebelles avaient dénoncé en octobre 2013 l'accord conclu en 1992 avec le Frelimo au pouvoir au terme d'une guerre civile qui a fait près d'un million de morts depuis 1977. Les deux parties s'étaient déjà entendues récemment sur plusieurs points du nouvel accord. Le parlement a notamment adopté il y a deux semaines une loi d'amnistie qui permettra à Afonso Dhlakama, chef de file de la Renamo, de sortir de la clandestinité pour se présenter à la présidentielle du 15 octobre. Le Frelimo, dont l'actuel chef de l'Etat Armando Guebuza est issu, a devancé la Renamo à l'occasion de toutes les élections organisées depuis la fin de la guerre civile. (Manuel Mucari, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant