Un nouveau sondage donne Ségolène Royal battue à La Rochelle

le
0
Un nouveau sondage donne Ségolène Royal battue à La Rochelle
Un nouveau sondage donne Ségolène Royal battue à La Rochelle

PARIS (Reuters) - La socialiste Ségolène Royal serait largement battue par le dissident de gauche Olivier Falorni dans la première circonscription de Charente-Maritime qui était censée la propulser à la présidence de l'Assemblée nationale, selon un sondage BVA pour le "Parisien-Aujourd'hui en France".

Son rival la devancerait de dix points avec 55% des voix contre 45%, selon cette enquête. Par ailleurs, 58% des Français disent souhaiter la défaite de la candidate du PS à la présidentielle de 2007, contre 37% qui souhaitent sa victoire.

C'est le second sondage en deux jours à donner battue la présidente de la région Poitou-Charentes, après celui de l'Ifop qui l'a créditée de 42% des voix contre 58% à Olivier Falorni.

Le problème essentiel pour elle semble être un fort report des voix (82% selon Ifop) des électeurs de la candidate UMP Sally Chadjaa, éliminée au premier tour, sur le dissident Olivier Falorni, responsable local du PS avant sa dissidence.

Cette circonscription est très observée depuis le "tweet" de la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, mardi, où elle a exprimé à la surprise générale son soutien à Olivier Falorni. Ségolène Royal dit vouloir se battre jusqu'au bout.

Le sondage BVA a été réalisé mercredi et jeudi sur un échantillon de 1.137 personnes sur les questions nationales et un autre de 606 dans la circonscription en question.

Thierry Lévêque, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant