Un nouveau revêtement mural pour fleurir sa façade

le
0

EN IMAGES - C’est en Corée qu’un cabinet de designers et architectes a mis au point ces carreaux de béton renforcé de fibre de verre. Ils se posent sur les façades pour accueillir fleurs et plantes vertes. Découverte.

Végétaliser sa toiture, c’est désormais (presque) un classique, surtout dans la capitale qui généralise la tendance sur les bâtiments publics. Mais en Corée, un studio d’architectes propose maintenant une solution audacieuse pour végétaliser et même fleurir sa façade. L’équipe de recherche et de design de OA-Lab, à Séoul, a ainsi testé cette technique pour agrémenter notamment la façade d’un jardin d’enfants de la capitale coréenne.

L’idée de départ est toute simple: bon nombre de personnes souhaitent agrémenter leurs fenêtres de plantes mais ne disposent pas toujours des emplacements et structures adéquates. C’est ainsi qu’est né le «panneau à poche» (pocket panel), une structure en béton armé à la fibre de verre pouvant accueillir de la terre et sa végétation. Bien entendu, une couche d’isolation est présente entre la façade et le panneau fleuri.

Comment vieillira la façade?

Le dessin des panneaux, en forme de goutte d’eau, permet à la fois aux plantes de s’épanouir et à l’eau d’arroser les plantations avant de s’écouler vers les panneaux du bas puis le sol. La couleur blanche retenue pour les panneaux fait quant à elle ressortir au mieux la verdure ou les couleurs des fleurs retenues.

Mais si le projet est séduisant et vise notamment à permettre à de jeunes enfants d’effectuer des plantations, reste à savoir comment se comportera la façade avec le temps. N’y a-t-il pas de risque de moisissures et autres coulées disgracieuses? Et que se passera-t-il si (ou quand) les plantes mourront? Si certains observateurs voient dans ces panneaux d’élégantes formes arrondies habillant la façade même nue, de mauvais esprits (ou des yeux plus avertis) distinguent plutôt des formes rappelant un urinoir. Le débat est ouvert et il faudra suivre l’évolution de cette façade avant de se lancer.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant