Un nouveau rapport confirme la fragilité de PSA

le
0
Le cabinet d'experts Secafi a présenté aujourd'hui le premier bilan de son rapport, consacré aux finances de l'entreprise. Selon plusieurs syndicats, l'étude confirme que la situation du constructeur est grave.

Commandé par les représentants du personnel, le très attendu rapport Secafi confirme la gravité de la situation financière de PSA et la nécessité d'un plan de restructuration. Selon les syndicats, à l'exception de la CGT, cette nouvelle étude, dont le volet financier a été présenté hier, va dans le même sens que celle remise en septembre par l'expert gouvernemental Emmanuel Sartorius, qui jugeait que la nécessité d'un plan de réorganisation n'était «pas contestable». PSA a annoncé en juillet un plan de 8 000 suppressions d'emplois incluant la fermeture de l'usine d'Aulnay.

Le cabinet Secafi a estimé que «la situation est très inquiétante, qu'elle nécessite des mesures d'urgence et que des restructurations sont nécessaires», a indiqué Franck Don, de la CFTC. «Le malade est bien malade», a renchéri Christian Lafaye, de FO, qui considère, à l'écoute du rapport, «qu'il faut s'attaquer le plus rapidement possible à la maladie», car «la situation empire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant