Un nouveau psychodrame chez les Verts

le
0
Le départ de Noël ­Mamère, le député maire de Bègles, réveille les vieilles fractures au sein du parti écologique. » Noël Mamère, en vert et contre tout » Noël Mamère « seul » contre « la firme » EELV

Nouveau psychodrame chez les Verts. Mais, cette fois, pas de bataille d'appareil ou de conciliabules lors du congrès. C'est Noël Mamère qui, en annonçant vouloir quitter EELV, a plongé le parti écolo dans l'expectative. Il faut dire que les Verts ont connu une actualité chargée avec des annonces gouvernementales contradictoires sur la fiscalité écologique, l'ultimatum lancé à l'Élysée par Pascal Durand qui a entraîné pour lui son départ forcé du secrétariat national d'EELV.

Écologiste historique, Mamère reste le candidat des Verts à la présidentielle qui détient toujours le meilleur score, réalisé en 2002, avec 5,25 % des voix au 1er tour. Le plus étonnant est sans doute la dureté de l'attaque du maire de Bègles. Son opposition à ce qu'il appel...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant