Un nouveau projet de drone européen voit le jour?

le
1
Le drone nEUROn de Dassault Aviation au Salon du Bourget en 2013.
Le drone nEUROn de Dassault Aviation au Salon du Bourget en 2013.

Ce projet, longtemps cloué au sol, va-t-il finir par prendre son envol ? Les ministres de la Défense français, allemand et italien ont signé lundi à Bruxelles une lettre d'intention visant à lancer les études techniques en vue de la fabrication d'un drone européen. Cet accord stipule que les trois partenaires vont financer pendant deux ans des recherches « afin de déterminer les prérequis opérationnels en vue de la conception d'un prototype ».

Ce futur drone de reconnaissance, qui ne devrait pas être armé dans un premier temps et dont le coût de développement devrait approcher 1 milliard d?euros, va être mis au point par Airbus Group, Dassault Aviation et Alenia Aermacchi du groupe Finmeccanica. D?autres pays européens, comme l?Espagne et la Pologne, pourraient par la suite participer à ce programme baptisé MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance). Mais le futur drone militaire « Made in Europe » devra encore traverser de nombreux nuages avant la livraison de son premier exemplaire en? 2025.Voilà des années en effet que les pays européens souhaitent construire leurs propres drones afin de ne plus être aussi dépendants des États-Unis et d?Israël qui leur livrent la quasi-totalité de leurs avions sans pilote. « Avec l?Euro-drone, nous pourrions décider nous-mêmes comment l?utiliser, où le déployer et vers quel objectif le diriger », résume Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense.

D'autres...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le mardi 19 mai 2015 à 16:20

    Et oui, on ne peut pas mettre tout l'argent dans le rafale et ignorer la recherche, l'europe à la remorque d'israel ?