Un nouveau président de la Banque mondiale va être choisi

le
1

WASHINGTON (Reuters) - La Banque mondiale a lancé vendredi le processus de sélection d'un nouveau président en remplacement de Robert Zoellick dont le mandat prend fin en juin.

Les pays souhaitant présenter des candidats devront le faire d'ici le 23 mars. La banque espère pouvoir communiquer son choix au moment des réunions de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international en avril.

La Banque retiendra trois candidats et publiera leurs noms s'ils sont d'accord. Robert Zoellick a annoncé mercredi qu'il ne se représenterait pas à la fin de son mandat le 30 juin.

Les pays en développement, qui demandent depuis des années un rôle plus important dans la prise de décision dans les grandes institutions financières internationales, devraient souligner l'importance d'un processus qui soit ouvert à la concurrence.

Mais il est communément admis que la présidence de la Banque mondiale ira une fois encore à un Américain.

Le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner a déclaré jeudi que les Etats-Unis nommeraient leur candidat d'ici quelques semaines.

Les deux personnes le plus souvent citées comme successeurs possibles sont deux Américains : la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et l'ancien secrétaire au Trésor Lawrence Summers. Le secrétariat d'Etat a dit qu'Hillary Clinton ne prendrait pas le poste.

La Banque mondiale précise que les candidats devront avoir une expérience de la direction, de la gestion de grandes organisations, être fermement engagés dans la coopération multilatérale et avoir un vision claire de la mission de développement de la Banque.

Lesley Wroughton, Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le dimanche 19 fév 2012 à 10:19

    .."Les pays souhaitant présenter des candidats" j'ai mal aux côtes d'en rire. Il faudrait dire les "états" (américains) souhaitant....