Un nouveau plaidoyer pour l'adoption

le
0
Alors qu'un projet de loi attend depuis 2009, l'Académie de médecine propose de faciliter l'adoption d'enfants nés en France.

Une dizaine de pages pour réformer l'adoption d'enfants nés en France. Mardi, l'Académie de médecine a adopté en séance plénière à la quasi-unanimité un rapport sur l'adoption nationale intitulé «Faciliter l'adoption nationale». Ce sujet, éminemment délicat et qui reste loin de faire l'unanimité, a déjà été abordé il y a trois ans dans le rapport de Jean-Marie Colombani, puis dans deux rapports de l'Igas et de l'Oned. En 2009, Nadine Morano, alors secrétaire d'État à la Famille, a présenté un projet de loi sur le sujet, toujours en attente de passer au Parlement.

Au départ, un constat: l'adoption d'enfants nés en France a diminué de moitié en vingt ans, passant à 726 enfants en 2008 tandis que l'adoption internationale a triplé, à 3160 enfants, avant un pic à plus de 4000 en 2005. Or, en France, 250.000 à 300.000 enfants font l'objet d'une mesure officielle de protection. Mais si l'article 350 du Code civil permet dans certains cas une décla

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant