Un nouveau patron, une nouvelle ère pour le Washington Post

le
0
Un nouveau patron, une nouvelle ère pour le Washington Post
Un nouveau patron, une nouvelle ère pour le Washington Post

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon qui s'apprête à racheter le Washington Post, va tenter de faire passer le journal à l'ère du numérique mais il n'est pas sûr qu'il détienne la formule magique contre le déclin de tout un secteur.Le patron du géant américain de la distribution en ligne a créé la surprise début août en annonçant le rachat pour quelque 250 millions de dollars du vénérable quotidien de la capitale, qui s'était notamment illustré en révélant le scandale du Watergate dans les années 1970.Mais l'entrepreneur de 49 ans, qui devrait clore la transaction début octobre, ne s'est guère montré loquace jusqu'à présent quant à ses projets pour le journal vieux de 136 ans.Dans une récente interview à la chaîne CNN, il s'est contenté d'assurer être "optimiste pour l'avenir" du Washington Post, qui représente "une importante institution" selon lui."Il s'agit d'un investissement personnel, je suis confiant dans le fait que je peux aider (le quotidien) en lui fournissant un tremplin pour lancer toute une série d'expérimentations, et en appliquant une partie de la philosophie que nous avons suivie avec Amazon", ajoutait-il.Pour certains experts, Jeff Bezos peut apporter une approche nouvelle à une industrie de la presse écrite qui a été contrainte de sabrer des emplois en raison de revenus en chute libre et de publicités davantage intéressées par internet."Il est prêt à adopter une approche patiente et de long terme", estime Alan Mutter, ancien journaliste et consultant médias, "il est prêt à laisser les choses se dérouler sans se soucier de faire du profit. C'est un homme d'affaires très talentueux et l'un des véritables précurseurs de l'ère numérique".A ses yeux, le patron d'Amazon a en outre la capacité de "regarder les problèmes de façon non passionnée" : "Il n'a pas fait d'école de journalisme. Il ne vend pas de publicités. La plupart des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant