Un nouveau ministre des Affaires étrangères en Corée du Nord

le , mis à jour à 13:12
0
    SEOUL, 17 mai (Reuters) - La Corée du Nord s'est dotée d'un 
nouveau ministre des Affaires étrangères, qui représentait 
Pyongyang aux négociations sur le programme nucléaire, selon un 
câble diplomatique nord-coréen transmis à la Grande-Bretagne que 
Reuters a pu consulter mardi. 
    Ancien ambassadeur à Londres, Ri Yong-ho, qui est âgé de 59 
ans, succède à Ri Su-yong, nommé à 76 ans au Politburo du Parti 
des travailleurs de Corée. Le ministre sortant était l'une des 
figures les plus connues d'un pays dont le dirigeant, Kim 
Jong-un, ne s'est pas rendu à l'étranger depuis qu'il a succédé 
à son père fin 2011. 
    Jusque-là vice-ministre des Affaires étrangères, Ri Yong-ho 
a été le négociateur de la Corée du Nord aux pourparlers à six 
avec la Corée du Sud, le Japon, la Chine, la Russie et les 
Etats-Unis. Le processus visant à la dénucléarisation de la 
République populaire démocratique de Corée est interrompu depuis 
2008. 
    Sa nomination n'a pas encore été annoncée par les médias 
nord-coréens mais figure dans une note diplomatique datée du 16 
mai remise au Foreign Office britannique par l'ambassade de 
Corée du Nord à Londres. 
    Pour Lee Ji-sue, spécialiste de la Corée du Nord à 
l'université sud-coréenne de Myongji, ce changement ne devrait 
pas affecter la position de Pyongyang. "De même que Ri Su-yong 
prenait ses ordres auprès de Kim Jong-il puis de Kim Jong-un, Ri 
Yong-ho n'aura guère voix au chapitre en ce qui concerne la 
politique étrangère", estime-t-il. 
 
 (Tony Munroe et Ju-min Park; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant