Un nouveau mandat pour Blatter ?

le
0
Un nouveau mandat pour Blatter ?
Un nouveau mandat pour Blatter ?

La retraite, il n'y pense pas. A 77 ans, Sepp Blatter a confirmé ce vendredi matin sur les ondes de RTS La Première qu'il pourrait briguer un nouveau mandant à la tête de la FIFA. « Si les associations membres me demandent d'être candidat, je ne dirai pas non, a-t-il confié. Je suis en bonne santé, je ne vois pas pourquoi je devrais arrêter. La FIFA a besoin de consolidation, il ne faut pas s'arrêter maintenant. » En place depuis 1998, le Suisse n'a pas hésité à lever le voile sur ses ambitions alors que la prochaine élection aura lieu en 2015. Mais la concurrence s'annonce déjà rude avec notamment les Français Jérôme Champagne, ancien vice-secrétaire général de la FIFA, et surtout Michel Platini, l'actuel président de l'UEFA. Si le premier a déjà lancé sa campagne, le second semble encore hésiter à se présenter. « Je ne sais pas ce que je ferai. J'y réfléchis depuis longtemps car tout le monde me pose la question », avait assuré Platini dans le magazine allemand Kicker en mars dernier. Personne n'ignore que les deux hommes ne s'apprécient pas beaucoup.

Platini et Blatter ne s'apprécient que modérément

Il y a peu, Sepp Blatter avait répondu aux attaques personnelles de l'ancien sélectionneur des Bleus. « A mon sens, la décision de Michel (Platini) d'éparpiller l'Euro dans plusieurs pays n'est pas bonne. Ce n'est pas pour autant que je m'en prends à l'homme », avait indiqué Blatter à l'AFP, en marge d'une réunion du Comité médical de la FIFA. « En attaquant l'Euro 2020, c'est peut-être le président de l'UEFA que l'on pense viser, mais c'est au final 52 des 53 fédérations européennes (une seule a voté contre le projet Euro 2020) qui sont attaquées », avait rétorqué Platini à L'Equipe. Bref, une drôle ambiance à un an du scrutin. Présent à Sotchi en tant que membre du CIO, Blatter ne comprend pas pourquoi on veut continuer à imposer une limite d'âge au sein du Comité Olympique (ndlr : Le CIO impose à ses membres de démissionner quand ils ont atteint 80 ans pour ceux qui ont été cooptés avant 1999 et 70 ans pour ceux intronisés après cette date). « Sur le plan des droits humains, une limite d'âge est une discrimination », a-t-il lâché alors qu'il aura 78 ans l'année prochaine. A priori, le Suisse devrait attendre le congrès de la FIFA à Sao Paulo en juin prochain pour officialiser sa candidature.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant