Un nouveau maire refuse de célébrer un mariage gay

le
2
À Mésanger, en Loire-Atlantique, un maire UMP et ses huit adjoints font valoir un «cas de conscience».

Après le maire d'Arcangues, près de Biarritz, voici un autre irréductible: Jean-Yves Clouet, maire UMP de Mésanger, à 30 kilomètres de Nantes, refuse, tout comme ses huit adjoints, de marier deux hommes. «J'ai reçu ce couple, raconte-t-il. Ils sont excessivement gentils. Je suis embêté... En plus, ils veulent adopter.»

Le mariage étant souhaité pour la fin juillet, le maire prend le temps de consulter collègues et avocats. «Dans cette région rurale à fort ancrage chrétien, nous sommes plusieurs avec ce cas de conscience, explique-t-il. Je viens de poser la question à l'Association des maires de France: il n'est pas possible de déléguer la célébration du mariage à un conseiller municipal.»

N'y a-t-il pas «un peu de provocation» ? se demande aussi M. Clouet, alors que les deux quadragénaires, dont l'un est américain, l'autre de la région parisie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nitram.g le vendredi 21 juin 2013 à 17:52

    Bravo !

  • roeli1 le vendredi 21 juin 2013 à 17:03

    Qu'on refuse de payer les salaires de ceux-ci !