Un nouveau géant de la chimie est né

le
0
Le groupe belge Solvay a lancé une offre publique d'achat amicale sur Rhodia pour 3,4 milliards d'euros. La nouvelle entité pèsera 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Rhodia s'envole en Bourse.

Coup de théâtre dans le monde de la chimie. Le groupe belge Solvay vient en effet de lancer une offre publique d'achat amicale sur la totalité du capital de Rhodia pour créer un leader mondial du secteur. «Rhodia n'était pas le premier choix de Solvay, affirme Hervé Mangin spécialiste des fusions-acquisitions chez Axa IM. Il visait plutôt le danois Danisco qu'il s'est fait souffler par l'Américain DuPont».

«Rhodia n'était pas le premier choix de Solvay»

Ce choix est d'autant plus surprenant pour l'analyste que selon lui «il n'est pas en adéquation avec sa stratégie définie il y a deux ans après la vente de son pôle pharmacie à l'Américain Abbott Laboratories». Alors pourquoi ce choix ? «Le prix est attractif, l'exposition de Rhodia aux émergents élevé (plus de 50% contre 25% pour Arkema) et Solvay récupère un PDG pour remplacer le sien», poursuit Hervé Mangin. Le PDG de Rhodia, Jean-Pierre Clamadieu qui va intégrer le Comité exécutif de Solvay, a en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant