Un nouveau directeur à la tête du groupe Doux

le
2

RENNES (Reuters) - Le groupe Doux, un des leaders européens de la volaille, a annoncé mercredi la nomination de Michel Léonard, ancien président du directoire du groupe Lactalis, au poste de directeur général délégué.

Michel Léonard prendra ses nouvelles fonctions aux côtés de Jean-Charles Doux, nommé directeur général en mai, pour apporter "son expérience" et venir "renforcer immédiatement les actions initiées et menées par le groupe", indique l'entreprise dans un communiqué.

Michel Léonard a débuté sa carrière en 1971 au groupe Danone et a quitté le groupe Lactalis en 2009. Il est administrateur du groupe agro-industriel Limagrain.

Placé en redressement judiciaire depuis le 1er juin, le groupe Doux, qui emploie 3.400 personnes et travaille avec 800 éleveurs de volaille, doit faire face à une dette de plusieurs centaines de millions d'euros.

Ces dernières semaines, le fonctionnement de plusieurs sites de production est perturbé par des problèmes d'approvisionnement en matières premières.

Lundi, une réunion du Comité interministériel à la restructuration industrielle (CIRI), à laquelle devait participer Charles Doux, le président du groupe, a été ajournée en raison de l'absence de ce dernier, qui devait apporter des informations sur le montant réel des créances de l'entreprise, rapporte le quotidien Ouest-France dans son édition de mercredi.

Les représentants de la CFDT, qui déplorent ne pas être tenus informés des différentes discussions concernant l'avenir du groupe, ont appelé tous les salariés, les fournisseurs et les élus à une grand rassemblement samedi à Châteaulin (Finistère), siège du groupe.

Le syndicat demande à la famille Doux de se retirer de la tête du groupe, qu'elle détient à 80%, ou d'utiliser une partie de sa fortune personnelle, estimée à 330 millions d'euros par le magazine Challenges, pour contribuer à redresser l'entreprise.

Des négociations sont en cours avec un pool bancaire pour dégager une ligne de crédit qui permettrait au groupe Doux de faire face à ses échéances les plus urgentes.

Pierre-Henri Allain, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Kowski le mercredi 20 juin 2012 à 12:48

    Va leur voler dans les plumes !

  • wotan1 le mercredi 20 juin 2012 à 11:51

    J"espère que c'est un dur à cuire !