«Un nouveau contrat entre le peuple et la monarchie»

le
0
VERBATIM - Voici les principaux extraits du discours de Mohammed VI sur la réforme de la constitution marocaine.

o «Le projet officiel de Constitution est plus que la loi suprême du pays. C'est... un pacte, un nouveau contrat entre le peuple et la monarchie.»

o La Constitution «fonde un nouveau modèle marocain sur deux piliers. Le premier pilier : s'accrocher aux constantes de l'identité marocaine dans le cadre d'un État islamique, où le roi, commandeur des croyants, protège la religion et le peuple et garantit la liberté des cultes».

o «Le deuxième pilier consiste à consacrer le caractère parlementaire du système politique marocain sur la base... de la priorité de la Constitution comme source de tous les pouvoirs... et de la séparation des pouvoirs pour garantir la liberté et la dignité des citoyens.»

o Le premier ministre, «chef du gouvernement», aura «le pouvoir de dissoudre la Chambre des représentants». Il sera «désigné au sein du parti arrivé en tête des élections de la Chambre des représentants».

o Le projet «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant