Un nouveau code de déontologie commun aux policiers et gendarmes

le
0
Manuel Valls, qui entend restaurer le lien avec la population, veut rappeler «la nécessité d'avoir un comportement exemplaire en toutes circonstances.»

«Les liens entre les forces de l'ordre et une partie de la jeunesse des quartiers, parfois au-delà, sont méfiants et tendus. Ce n'est pas forcément propre aux policiers ou aux gendarmes, car, bien trop souvent, ils sont les seuls agents publics en première ligne en soirée ou les jours fériés»: de l'aveu même de Manuel Valls, le 30 septembre à l'École militaire, la restauration du lien avec la population passe notamment par un recalibrage des forces de l'ordre. Devant un parterre de galonnés, le ministre a exhorté de «rappeler à vos collaborateurs la nécessité d'avoir un comportement exemplaire en toutes circonstances, de proscrire le tutoiement, ou encore d'éviter qu'un contrôle soit ressenti comme humiliant par l'usager». Un nouveau code de déontologie commun aux policiers et gendarmes fixe une série de «devoi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant