Un Norvégien première fortune de Chypre

le
2
John Fredriksen pilote depuis Chypre un écheveau de sociétés qui lui valent une fortune personnelle estimée à 11,5 milliards de dollars.

La première fortune de Chypre n'est pas russe, mais chypriote d'origine norvégienne, d'après le magazine Forbes. Pour échapper au fisc de son pays, la Norvège, John Fredriksen, 69 ans, a changé de nationalité en 2006. Il pilote depuis Chypre ou Londres un inextricable écheveau de sociétés qui lui valent une fortune personnelle estimée à 11,5 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros). Considéré comme un «Onassis norvégien» en raison de sa fortune réalisée dans le pétrole et les transports maritimes, ce fils de soudeur, cheveux blancs et carrure de Viking, a indirectement des intérêts en France. Les ex-Chantiers de l'Atlantique sont en effet contrôlés par STX-Europe, dont Fredriksen serait le premier actionnaire individuel via son canevas de holdings. Il contrôle aussi Seadrill, une énorme société très profitable mais...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.guer le lundi 1 avr 2013 à 07:40

    il a voulu échapper au fisc, il se retrouve piègé par les banques de Chypre . On ne va pas le plaindre

  • fquiroga le vendredi 22 mar 2013 à 18:01

    Il est en train d'étudier son départ pour la Suisse...