Un nombre "alarmant" de migrants afflue en Libye-Donald Tusk

le
2
    STRASBOURG, 13 avril (Reuters) - Les migrants affluent en 
grand nombre en Libye pour tenter la traversée de la 
Méditerranée et l'Italie doit se préparer à une nouvelle vague 
d'arrivées pour éviter une aggravation de la crise des réfugiés, 
a averti mercredi le président du Conseil européen. 
    "Le nombre de migrants potentiels en Libye est alarmant", 
s'est inquiété Donald Tusk devant le Parlement européen. Le 
chaos qui y règne, a-t-il souligné, interdit pour le moment 
toute transposition de l'accord conclu avec la Turquie pour 
enrayer l'afflux de demandeurs d'asile dans les îles grecques et 
fermer la "route des Balkans".  
    "En ce qui concerne la route des Balkans, nous avons agi 
beaucoup trop tard, ce qui a donné lieu entre autres à la 
fermeture des frontières à l'intérieur de l'espace Schengen. 
C'est pourquoi notre pleine coopération avec l'Italie et Malte 
est aujourd'hui nécessaire pour éviter que ce scénario ne se 
reproduise à l'avenir", a poursuivi Donald Tusk.  
    Le gouvernement autrichien avait annoncé la veille que les 
contrôles seraient renforcés début juin au col du Brenner, à la 
frontière avec l'Italie.          
 
 (Foo Yun Chee, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manue.fe il y a 12 mois

    Il faut rétablir les frontières. Qu'ils aillent ailleurs dans des pays ayant la même religion et la même culture.En Europe on s'occupe des Européens.Chacun son fardeau...

  • d.contan il y a 12 mois

    impossible d'accueillir toute la misére du monde....on en a dejà beaucoup trop.les polticiens sont au service du peuple et non de leurs carriéres.