Un Noël Ultra-généreux pour les Lensois

le
0
Un Noël Ultra-généreux pour les Lensois
Un Noël Ultra-généreux pour les Lensois

Même si Boutonnet et les autorités ne leur font aucun cadeau, ça ne les empêche pas, eux, d'en faire aux autres. Mercredi, les ultras Sang et Or sont arrivés au centre hospitalier de Lens avec une hotte chargée de 350 jouets. Ils étaient une dizaine de membres du groupe. L'un déguisé en père Noël, l'autre armé d'un Polaroïd pour donner aux parents les clichés des accolades entre footballeurs et enfants malades, d'autres encore pour distribuer les cadeaux ou orchestrer un lâcher de ballons Sang et Or devant les fenêtres...

C'était le jour de l'opération " Le Noël des enfants " organisée depuis dix ans par les Red Tigers. Pour cet anniversaire, les ultras du RC Lens avaient mis les petits plats dans les grands. En plus des cadeaux pour les enfants hospitalisés, 300 autres dons en matériel ont été faits pour les services de pédiatrie et de pédopsychiatrie. Des postes de radio CD, des jeux, des livres, des feutres… " En plus d'apporter du bonheur aux enfants, on a eu à cœur, cette année, de remercier et valoriser le personnel qui s'en occupe ", explique Jérémy Sauvage, 33 ans, cheville ouvrière de l'opération au sein du groupe de supporters avec ses potes, Tom et Hugo. Rencontre avec un ultra au grand cœur.

Jérémy, comment vous est venue l'envie de mettre en place une telle opération il y a dix ans ? On est tombés sur un article dans la presse locale. Il y était question des difficultés rencontrées par le CH de Lens pour faire vivre la période de Noël à ses enfants malades. On s'est dit qu'on devait faire quelque chose. Être ultra, c'est aimer son club, sa ville et sa région. Si, à notre niveau, nous pouvions faire quelque chose pour les enfants malades du bassin minier, alors nous devions le faire.

Quelle a alors été votre idée ? On s'est dit qu'on pouvait organiser une collecte de jouets au stade Bollaert. Et ça a fonctionné, tout de suite. Les supporters lensois se sont pris au jeu. Le temps, la première année, de trouver la bonne organisation, et ensuite l'opération était sur les rails. Le CH de Lens était à la fois surpris et content de notre initiative. Chaque année, elle prend un peu plus d'ampleur.

Comment vous organisez-vous ? On s'y prend chaque année dès le mois de septembre. On établit les dates des collectes de jouets au stade en fonction du calendrier du championnat. On met le paquet sur la communication. Puis, en décembre, on entre dans le vif du sujet. On tient des réunions avec le CH et nos partenaires. On a des renforts dans le groupe pour emballer et étiqueter chaque paquet. On les classe par type de jouets, par tranches d'âge et par sexe.

Ce n'est pas le pouvoir d'achat qui fait la générosité
[DIV…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant