Un Noël solidaire, en aidant les plus démunis

le
4
Les fêtes de fin d'année sont aussi l'occasion de soutenir les plus pauvres. En effet nombreuses sont les initiatives des associations et il n'est pas trop tard pour faire un don.

La fin de l'année est une période de mobilisation pour les associations d'aide aux plus démunis. L'occasion aussi d'organiser des repas de fête. «Pour la huitième année nous soutenons près de 150 réveillons de la solidarité dans toute la France qui réunissent 17.000 personnes», explique, par exemple, la Fondation de France. Elle a lancé un défi en ligne sur son site jusqu'au 25 décembre pour collecter de l'argent en vue de soutenir ces initiatives qui incitent les «invités» à mettre la main à la pâte. Vendredi dernier, elle avait collecté 6700 euros sur les 25.000 attendus. «Nous soutenons des associations qui sortent des logiques d'assistance. En construisant un projet avec les personnes vulnérables, en mobilisant leurs compétences et leurs envies, les organismes leur proposent un vrai rôle dans la réussite du réveillon et leur redonnent confiance en eux», estime Martine Gruère à la Fondation de France. Les Restos du coeur, le Secours catholique, l'Armée du salut et bien d'autres associations ont aussi des initiatives locales pour faire partager la fête. Il est encore temps d'effectuer un don à une association et de réduire ainsi l'impôt sur le revenu que l'on paiera en 2013. Lorsque les dons sont faits en faveur d'organismes d'aide aux personnes en difficulté, un don de 100 ¤ ne «coûte» que 25 ¤. Ces dons donnent en effet droit à une réduction d'impôt sur le revenu qui peut aller jusqu'à 75% des sommes versées dans la limite de 521¤. Au-delà, et pour les associations d'intérêt général, le taux de réduction d'impôt est de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 21 déc 2012 à 17:35

    Vu ce que l'Etat taxe, que ce même Etat assume toute la pauvreté du monde, si ça ne suffit pas, on augmentera les impôts !!!

  • M4709037 le vendredi 21 déc 2012 à 16:44

    les réductions d'impôts d’aujourd’hui sont les impôts de demain, car il faut bien combler les déficits alimentés par ces réductions d'impôts. Il y aurait aussi beaucoup à dire sur ces ONG dont le mode de fonctionnement et les frais de fonctionnement ne sont pas sans reproches.

  • pislesan le vendredi 21 déc 2012 à 16:33

    ce qu'il faut dire : "soyons solidaire". ce qu'il faut faire "ne pensez qu'a sa gu eule"

  • rafgide le vendredi 21 déc 2012 à 16:25

    Associations et ONG dites caritatives et désintéressées ne sont que des machines á capter des subventions qui, outre que nous mêmes les payons par nos impôts , pour 90% financent le train de vie leurs "responsables".