Un navire chinois armé repéré près des îles Senkaku, dit Tokyo

le
0
    TOKYO, 23 décembre (Reuters) - Un navire des garde-côtes 
chinois équipé semble-t-il de quatre tourelles de tirs a été 
repéré à proximité des îlots administrés par le Japon sous le 
nom de Senkaku et revendiqués par Pékin sous celui de Diaoyu, en 
mer de Chine orientale, a fait savoir mercredi la garde-côte 
japonaise. 
    Des vedettes de garde-côtes chinois croisent régulièrement 
dans les parages de ces îlots inhabités, mais c'est la première 
fois, a dit à Reuters un porte-parole de la garde-côte 
japonaise, qu'un vaisseau chinois armé est aperçu dans le 
secteur. 
    "Nous avons vivement protesté et demandé l'arrêt immédiat 
des activités dans les parages des îles Senkaku", a déclaré 
Takako Ito, porte-parole du ministère japonais des Affaires 
étrangères. 
    "Le Japon continuera d'oeuvrer avec fermeté et calme, en 
vertu du principe de défense de notre territoire terrestre, 
maritime et aérien", a-t-elle ajouté. 
    Le navire, repéré dès mardi après-midi, se trouvait à 29 km 
de l'un des îlots mercredi matin, selon les garde-côtes nippons. 
    Les relations sino-japonaises sont envenimées par ce 
contentieux de longue date, notamment depuis l'automne 2012.  
 
 (Kiyoshi Takenaka et lisa Twaronite à Tokyo, Nathaniel Taplin à 
Shanghai; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant