Un nationaliste corse mis en examen pour assassinat

le
0

AJACCIO (Reuters) - Cédric Courbey, un militant nationaliste corse, a été mis en examen lundi par un juge antiterroriste pour l'assassinat en bande organisée de Christian Leoni, tué en 2011 à Moriani, près de Bastia, a-t-on appris de source judiciaire.

Le militant de 41 ans avait été interpellé samedi dans l'île et placé en garde à vue avec sa compagne.

Lors des perquisitions à son domicile et dans un gîte rural, trois armes et des munitions ainsi que divers éléments ont été découverts par les enquêteurs de la police judiciaire.

"Certains éléments disent que Cédric Courbey, soupçonné d'appartenir au FLNC (Front de libération nationale de la Corse) faisait partie du commando qui a tué Christian Leoni puisqu'il se trouvait sur les lieux", dit une source policière.

Mais son défenseur, Me Eric Barbolosi, a déclaré que son client "contestait totalement son implication" dans cet assassinat qui avait été revendiqué le 28 novembre 2011 par le FLNC dans un communiqué.

La revendication intervenait un mois jour pour jour après le meurtre de Christian Leoni, réputé proche de la Brise de mer, une bande de malfaiteurs bastiais soumise à une sanglante guerre de succession depuis 2008.

La mouvance clandestine indiquait que cet homicide intervenait en représailles à l'assassinat de l'un de ses cadres, Charles Philippe Paoli, abattu quatre mois plus tôt.

(Roger Nicoli, édité par Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant