Un nageur défie la terrible baie des Baleines

le
0
Dans la mer de Ross, Lewis Pugh a parcouru 350 mètres dans une eau givrée à - 1 °C, la température de l'air atteignant... - 37 °C avec des rafales à 75 km/h !
Dans la mer de Ross, Lewis Pugh a parcouru 350 mètres dans une eau givrée à - 1 °C, la température de l'air atteignant... - 37 °C avec des rafales à 75 km/h !

Lewis Pugh est peut-être un peu givré. Mais c'est surtout un ardent défenseur de la cause maritime. Désireux de sensibiliser l'opinion politique sur la nécessité de créer un espace protégé à proximité de la mer de Ross au pôle Sud, le Britannique de 45 ans a entrepris (et réussi) le record de la nage la plus au sud du globe, dans la redoutable baie des Baleines. "C'est l'endroit le plus terrifiant où j'ai nagé", confiera-t-il après coup, alors qu'il avait déjà réalisé des performances similaires dans l'Arctique et sur un lac de l'Everest. Dans la mer de Ross, Lewis Pugh a donc parcouru 350 mètres dans une eau givrée à - 1 °C, la température de l'air atteignant... - 37 °C avec des rafales à 75 km/h ! Mais le Britannique est un habitué de ce type d'initiatives dans des conditions dantesques, destinées à mettre en avant les questions environnementales et de préservation des espèces en voie de disparition. À son actif, des traversées dans les sept mers (Méditerranée, d'Arabie, Égée, Adriatique, Noire, Rouge, du Nord), une nage dans un lac glaciaire de l'Everest, ou encore une remontée intégrale des 325 kilomètres de la Tamise. Pugh espère que son initiative conduise à une interdiction de la pêche dans la zone de la mer de Ross, "un écosystème vierge avec une faune qu'on ne trouve nulle part ailleurs", selon lui.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant