Un mystérieux charnier médiéval interroge les archéologues

Le Figaro le 19/12/2013 à 18:31
0
Des archéologues ont mis au jour les vestiges du plus important charnier médiéval jamais découvert en France ; au total une vingtaine de corps dont les causes de la mort restent toujours inconnues.

«20 à 30 corps» d'hommes, de femmes et d'enfants, jetés pêle-mêle au fond d'un puits antique, ont été découverts à Entrains-sur-Nohain, petite commune du nord de la Nièvre. Les chercheurs de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), bien qu'informés du fort potentiel archéologique de la zone, ne pensaient jamais faire une telle découverte.

Il y a un an, en prévision de la construction d'une propriété privée sur les bords d'une ancienne voie romaine, la direction régionale des affaires culturelles de Dijon lance une campagne de fouille préalable afin de libérer le terrain d'éventuelles contraintes archéologiques. Sur une surface de 1000 m2, les chercheurs mettent rapidement à jour tout un quartier antique fréquenté du Ier au IVème s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Réagir 0
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant