Un musulman tué en lisière de l'enclave de PK5 à Bangui

le
0
    BANGUI, 1er décembre (Reuters) - Un musulman a été tué mardi 
en lisière de l'enclave musulmane de PK5, assiégée par les 
miliciens chrétiens dans Bangui, la capitale centrafricaine, au 
lendemain de la visite du pape François à la grande mosquée de 
ce quartier, où il a appelé à la paix et à la tolérance, ont 
déclaré deux chefs de communauté et l'ONG de défense des droits 
de l'homme Human Rights Watch. 
    "Ce matin, un musulman a voulu sortir de l'enclave. Il a été 
intercepté. Son corps a été transporté à la mosquée", a déclaré 
Ibrahim Hassan Frede, porte-parole de la Coordination des 
associations musulmanes centrafricaines. 
    La mort de ce musulman a été confirmée par un deuxième chef 
de communauté, qui a assuré qu'il n'y avait pas eu d'acte de 
représailles après l'incident, mais aussi par un responsable de 
HRW, Lewis Mudge. 
    La République centrafricaine a plongé dans le chaos au début 
2013 avec la prise du pouvoir par les rebelles musulmans de la 
Séléka dans ce pays à prédominance chrétienne. Les exactions 
commises par la Séléka ont entraîné des représailles de la part 
des milices chrétiennes, et au total, des milliers de personnes 
ont péri et un demi-million d'habitants ont été déplacés par les 
violences depuis trois ans. 
 
 (Joe Bavier et Crispin Dembassa-Kette; Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant