Un musulman qui recrutait pour l'Etat islamique abattu au Rwanda

le
0
    KIGALI, 25 janvier (Reuters) - Un Rwandais qui était accusé 
de recruter pour le compte du groupe djihadiste Etat islamique 
(EI) a été tué par balles à Kigali en tentant d'échapper à la 
police, ont fait savoir lundi les forces de l'ordre. 
    Muhammad Mugemangango, qui servait à la mosquée Kimironko à 
Kigali, faisait l'objet d'une enquête pour avoir encouragé la 
jeunesse rwandaise à rejoindre les rangs de l'EI, qui contrôle 
des régions d'Irak et de Syrie. 
    "Il a sauté du véhicule, on lui a tiré dessus pour qu'il ne 
s'échappe pas, mais il est mort", a dit la police à propos de 
l'incident, survenu dimanche soir. 
    La majeure partie des Rwandais sont chrétiens. Les musulmans 
ne représentent que 2,5% de la population. 
 
 (Clément Uwiringiyimana; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant