Un mort et un blessé dans les combats en Ukraine-armée

le
0

(Actualisé avec contexte) KIEV, 5 mars (Reuters) - Un militaire ukrainien a été tué et un blessé dans les combats entre l'armée et les séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine, a annoncé jeudi un porte-parole de l'armée, malgré le cessez-le-feu cessé être en vigueur dans la région. Selon un autre porte-parole militaire, les rebelles ont violé la trêve avec 40 attaques sur des positions de l'armée ukrainienne et des objectifs civils, dont 17 attaques de l'artillerie. La poursuite des violences souligne la fragilité des accords de paix conclus le 12 février dernier à Minsk, la capitale biélorusse. Ces accords quadripartites conclus sous l'égide de la France et de l'Allemagne prévoient notamment un cessez-le-feu et le retrait des armes lourdes de la ligne de front. Les combats dans l'Est ukrainien, qui durent depuis avril 2013, ont fait environ 6.000 morts. Selon Zorian Chkiriak, conseiller du ministère de l'Intérieur, non seulement les rebelles ne respectent pas les accords de Minsk, mais ils sont en train de grouper des troupes dans la province de Donetsk - cette grande ville est l'un de leurs bastions-, près du grand port de Marioupol, toujours tenu par les forces qui soutiennent le gouvernement de Kiev. "Cela ne sert à rien de parler d'un cesse-le-feu du côté des rebelles. Ils ne retirent pas leur armes, ils ne respectent pas le cessez-le-feu, ils continuent à déménager des unités et à accroître le nombre de leurs chars et de leurs lance-roquettes", affirme ce conseiller. (Pavel Polityuk; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant