Un mort dans une manifestation contre les casques bleus en RCA

le
0

BANGUI, 10 avril (Reuters) - Des heurts entre manifestants centrafricains et casques bleus de l'Onu ont fait un mort et une dizaine de blessés vendredi à Kaga-Bandoro, à 350 km au nord de la capitale, Bangui, ont annoncé les autorités locales. Les manifestants dénonçaient l'impuissance de la Minusca, la mission des Nations unies, à faire cesser les attaques des éleveurs peuls, ont précisé des témoins des affrontements. "Les protestataires ont attaqué l'aérodrome de la ville et, pour les repousser, les casques bleus pakistanais ont ouvert le feu et tiré des grenades lacrymogènes", a dit un responsable local, Gaston Yendemo. Parmi les blessés figure un casque bleu, a-t-il ajouté. Dans un communiqué, la Minusca précise que 400 personnes, certaines armées, ont attaqué le camp des soldats de l'Onu. Elles ont lancé des pierres sur les casques bleus et mis le feu à la barrière du camp. "Etant donné l'ampleur de cette attaque, les casques bleus ont dû réagir en tirant en l'air. Nous déplorons un mort et plusieurs blessés parmi les assaillants", dit-elle. Il s'agit de la deuxième attaque contre le camp de Kaga-Bandoro en une semaine. (Crispin Dembassa-Kette, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant