Un mort dans un attentat commis par une femme kamikaze au Nigeria

le
0

ABUJA, 12 novembre (Reuters) - Une femme kamikaze a fait exploser sa charge mercredi dans un institut de formation des maîtres à Kontagora, dans le centre-ouest du Nigeria, tuant une autre personne et faisant un blessé, rapportent la police et des témoins. Lundi matin, un précédent attentat suicide avait fait 48 morts, essentiellement des élèves, et près de 80 blessés dans une école secondaire de Potiskum, dans le nord-est du pays. Les deux attentats n'ont pas été revendiqués mais la secte islamiste Boko Haram, dont le nom signifie en langue haoussa "l'éducation occidentale est un péché", a fait du système scolaire une des cibles privilégiées de ses actions armées. (Isaac Abrak et Bate Felix, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant