Un monument aux morts virtuel pour les poilus oubliés

le
0
Morts de leurs blessures ou fusillés pour l'exemple, quelque 100.000 soldats de la Grande guerre ne sont pas comptabilisés dans les « Morts pour la France ». La toile leur rendra hommage du 10 au 12 novembre.

Morts au champ d'honneur sans avoir eu l'honneur de la mention « Mort pour la France ». C'est ce qui est arrivé à des dizaines de milliers de poilus français qui, décédés de leurs blessures, morts de maladie, fusillés pour l'exemple, pour insoumission, ou jugés par des tribunaux militaires, n'ont pas vu leur décès considéré comme un acte au service de la France. Présents au front, ils sont devenus les oubliés de l'Histoire de la Grande Guerre, seulement connus des historiens sous le nom de « Non-Morts pour la France ».

Dans son discours à l'occasion du 90ème anniversaire de l'armistice, Nicolas Sarkozy avait lui-même évoqué les « fusillés pour l'exemple qui attendent encore qu'on leur rende justice ».

A l'occasion du 11 novembre, et alors que les derniers poilus se sont éteints, leur mémoire va être réhabilitée grâce à une initiative originale. 100 000 d'entre eux vont voir leur nom publié dans une liste rendue publique et mise gratuitement en li

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant