Un monospace qui mise sur l'originalité

le
0
Dans un segment dominé par le Citroën C3 Picasso et le Renault Modus, le Ford B-Max joue la carte de l'originalité avec son ouverture centrale grand angle.

Ford se singularise en proposant un petit monospace sans montant central. L'idée n'est pas mauvaise: un habitacle totalement ouvert permet à une maman d'installer sans difficulté ses enfants sur la banquette arrière et à la population des seniors de l'investir aisément. Du reste, ce sont ces deux clientèles opposées - jeunes couples avec un ou deux enfants et retraités - que vise Ford avec le B-Max.

? Cinq étoiles à l'EuroNCAP

Les portières s'ouvrent classiquement à l'avant et en coulissant à l'arrière. L'espace dégagé est spectaculaire. L'ouverture latérale s'établit à 1,50 m contre 70-80 cm dans un véhicule traditionnel. «Le pied central n'est pas supprimé mais déplacé. Une fois fermées, les portes, renforcées au bore, le reconstituent», précise Ford. Plusieurs systèmes de crochetage arriment les ouvrants à la carrosserie. Un recours massif à de l'acier haute résistance apporte un supplément de rigidité. Résultat: le B-Max est certifi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant