Un Mokka bruyamment savoureux

le
0
ESSAI- Très bien équipé et joliment dessiné, le petit SUV d'Opel serait une réussite complète si son diesel n'était pas si sonore.

Opel s'enorgueillit à double titre de son Mokka. La marque à l'éclair revendique d'abord d'être le premier constructeur allemand à lancer un petit SUV sur le segment B, celui des Corsa, Polo, Clio et 208. Elle souligne ensuite avoir déjà pris 40.000 commandes en concessions pour une voiture livrable en janvier.

Il faut dire que, bien campé sur ses roues de 18 pouces en alliage (19 en option), le Mokka a une bonne bouille. Même s'il paraît plus trapu que son grand frère Antara, ses proportions restent harmonieuses. Le petit Mokka brille surtout par son équipement. Commençons par le meilleur: ses formidables sièges avant, hélas, accessibles seulement au troisième et dernier niveau de finition (Cosmo Pack). Étudiés avec le concours de spécialistes du dos, ils disposent de réglages électriques (lombaire et hauteur), y compris pour le passager, d'une assise réglable en longueur pour bien soutenir les cuisses, et sont bien entendu chauffants. Ils offrent une ergonomie et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant