Un missionnaire catholique polonais enlevé en Centrafrique

le
0

(actualisé avec précisions) VARSOVIE, 14 octobre (Reuters) - Un missionnaire catholique polonais a été enlevé dans la ville centrafricaine de Baboua par huit hommes armés qui réclament la libération de leur chef, a déclaré mardi le responsable des Oeuvres pontificales missionnaires de Pologne, Tomasz Atlas. Les ravisseurs de Mateusz Dziedzic appartiennent au Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC, dirigé par Abdoulaye Miskine), l'un des groupes armés en lutte contre le gouvernement centrafricain. "Ils ont fait savoir qu'ils voulaient échanger le missionnaire kidnappé contre leur chef, actuellement sous les verrous au Cameroun", a dit Tomasz Atlas. Initialement, le FDPC était allié à la Séléka, coalition de rebelles qui a renversé le gouvernement et s'est emparé de la capitale Bangui en mars 2013. Après avoir rompu avec la Séléka, Miskine a fui au Cameroun, où il a été arrêté en septembre 2013. (Wiktor Szary; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant